Journal Le Choix – Place à la relève nommée Étienne Gélinas

/, Press/Journal Le Choix – Place à la relève nommée Étienne Gélinas

Journal Le Choix – Place à la relève nommée Étienne Gélinas

Place à la relève nommée Étienne Gélinas
12 novembre, 2013 signature Mario Danis

Le 6 novembre dernier, un artiste originaire de Maniwaki s’est révélé à l’Outaouais en entier en remportant un prestigieux prix.

C’est à Gatineau que se tenait la 14ième édition des Culturiades où 12 prix honorifiques ont été remis à des artistes et/ou des acteurs culturels exceptionnels de l’Outaouais. C’est la catégorie « Prix de la relève » qui aura permis à Étienne Gélinas de sortir victorieux lors de cette soirée où la Fondation pour les arts, les lettres et la culture en Outaouais récompensait nos artistes.

Qu’est-ce que le prix de la relève

La catégorie Prix de la relève est vaste puisqu’elle inclus un grand nombre de domaine artistique que voici : théâtre, danse, musique, chanson, arts visuels, sculpture, littérature, conte, bande dessinée, arts multidisciplinaires, arts médiatique, cinéma et télévision, vidéo, photographie, architecture, métier d’art ou
tout autre secteur artistique et culturel. Le fait de gagner ce prix parmi un si grand nombre d’artistes éligibles est fort notable. Au final lors de cette soirée trois artistes étaient encore dans la course suite aux premières sélections. Le maniwakien d’origine leur a soutiré la palme grâce au dossier qu’il aura soumis, dossier comprenant des photos et images de ce que l’artiste a produit dans la dernière année ainsi que son curriculum vitae. La décision finale est prise sur la base de la réalisation notable qu’un artiste a pu exercer durant l’année en Outaouais dans son domaine.

Une bourse de 2000$ offerte par la Conférence régionale des élus de l’Outaouais était assortie à ce prix. Monsieur Gélinas nous a confié que cet argent sera investi directement dans l’achat de matériaux et de produits permettant la confection de futures oeuvres d’art.

Surprise

Ayant déjà été nominé lors d’une précédente soirée des Culturiades sans toutefois gagner, c’est avec une grande surprise qu’il a accueilli la nouvelle lorsqu’il a été déclaré gagnant. D’autant plus que les deux autres artistes qui étaient en compétition avec lui s’avèrent très talentueux et ont un bagage très intéressant fait remarquer Étienne Gélinas. Sa victoire fut si surprenante qu’aucun discours n’avait été préparé. De ses propres aveux, c’est d’une façon légèrement décousue qu’il a remercié tous ceux auxquels il pensait à ce moment-là.

Parcours et cheminement

Fils de Jean-Paul Gélinas et de Danielle Barbeau, dès son jeune âge Étienne était créatif, imaginatif et aimait le bricolage. Mais c’est principalement lors de ses études post-secondaire où il s’est mis à côtoyer des gens qui étudiaient en art dans l’espoir d’y gagner leur vie qu’Étienne Gélinas aura pris conscience qu’une carrière dans ce domaine pouvait être une possibilité. C’est donc à cette époque au travers des ses études en aérospatial et en génie électrique qu’il s’est mis à prendre des cours libres dans le domaine des arts et où la piqûre est arrivée pour de bon le menant au baccalauréat en art visuel.

Le conseil aux futurs artistes

Avant de terminer l’entrevue Monsieur Gélinas a pris le temps de faire part du constat suivant à l’attention des jeunes qui aimeraient peut-être un jour se lancer en arts visuels : « il est possible de vivre des arts et d’y faire carrière. » L’artiste conseille aussi de ne pas baisser les bras quand on sent que c’est ce qui nous attire dans la vie; ce qui nous intéresse, ne pas se buter aux préjugés ou aux stéréotypes qui sont construits par rapport à ce secteur d’activité là. L’artiste insiste particulièrement sur l’importance de persévérer, travailler fort et y mettre du coeur.
Vous voulez mieux connaître l’artiste et suivre ses activités :
www.etiennegelinas.com

By | 2018-05-08T22:02:56+00:00 novembre 12th, 2013|Non classifié(e), Press|Commentaires fermés sur Journal Le Choix – Place à la relève nommée Étienne Gélinas